Chère Nathalie,

Dans mon entourage, j’ai une amie (appelons-la Pimprenelle). J’ai des suspicions sur sa toxicité. En effet, je la vois pourrir tour à tour chacune des relations dans le groupe d’amis. Chacun est à son tour le méchant, ce n’est jamais sa faute, mais Pimprenelle fait partie de tous les conflits. Elle fait beaucoup de commérages, sur tout le monde, et dit des choses qui sont soit improuvables soit du domaine possible du mensonge.

J’ai cessé de lui donner du « ma pauvre chérie » depuis quelques mois, et je vois plein de choses depuis.

Il y a quelques mois, Pimprenelle a mis fin des projets communs parce que ses projets perso ont changé. Elle a été désagréable et non reconnaissante du travail fourni par une autre amie et moi-même dans ces projets. Elle a pourri mon fils de 10 ans en lui disant qu’il me manipulait alors que mon gamin était en souffrance.

Pimprenelle vient de rentrer de voyage et, à ma charge, j’ai commis une maladresse relationnelle à son propos durant son absence. Elle est en train de me la jouer « tu es méchante ». Elle a lancé une campagne de dénigrement dans le groupe d’amis, et ce qu’elle considère comme des « messages subliminaux » sur les réseaux sociaux.

Aurais-tu des conseils à me donner pour que je ne me fasse pas entraîner dans la spirale qu’elle semble mettre en place?

V.

Chère V.,

La première chose que je lis dans ton texte, c’est que tu n’es pas dupe. Bravo! C’est souvent difficile « d’oser » émettre un jugement clair, pétries comme nous sommes de doutes, de peurs, d’hésitations. C’est vraiment un des pas les plus importants dans notre évolution, et une étape essentielle pour pouvoir vivre une vie heureuse et sereine.

Pourquoi? Parce qu’autant ne pas être dans le jugement d’autrui c’est important pour leur bien-être, ce qui est essentiel pour notre survie est de savoir déterminer sur ce qui est toxique pour nous!

Pourquoi le comportement de Pimprenelle a-t-il changé?

Avant, tu étais dans l’empathie et tu plaignais Pimprenelle, tu l’encourageais… Te connaissant, tu devais lui dire des choses gentilles, qui boostaient son ego. Déjà, en arrêtant de la « flatter » (ce n’était pas ton but, mais c’est comme ça qu’elle le prenait), tu es devenue moins intéressante pour elle. Tu ne lui apportais plus la fameuse source narcissique dont les personnes toxiques raffolent.

Les échanges entre personnes sont des transferts d’énergie, et pour avoir une relation amicale qui marche il faut que les échanges d’énergie soient plus ou moins égaux.

Dans une relation toxique, la personne toxique vampirise l’énergie de l’autre et ne donne que peu d’énergie positive en retour—quand cette énergie n’est pas négative. L’énergie positive qu’elle concède n’est que pour t’encourager à continuer à donner l’énergie dont elle a besoin pour se sentir exister.

En cessant de lui donner de l’attention quand elle se plaint, tu as retiré à Pimprenelle une source narcissique. Pimprenelle a pris ça comme une attaque personnelle—elle n’attendait qu’une erreur de ta part pour te le faire payer. De là, quand tu as commis la maladresse, elle n’avait plus de raison de rester amicale… vu qu’elle n’obtient plus de toi ce qu’elle souhaite.

Que faire par rapport à Pimprenelle?

S’éloigner tant que possible, vite, loin. Quoi qu’il en soit, ne pas donner prise ou entamer des discussions avec elle. Tu as présenté tes excuses platement pour ta maladresse, après ça tu ne vas pas passer ton temps à t’aplatir et t’excuser (ce que Pimprenelle cherche… et qui ne lui suffira de toute façon pas, même si tu t’exécutais).

Si tu ne peux pas t’éloigner, et qu’elle s’en plaint devant toi (à d’autres ou en privé), tu peux dévier la discussion, ou bien t’en tenir à des phrases auxquelles on ne peut pas se raccrocher. Par exemple:

Pimprenelle:
« Tu as fait [telle maladresse impardonnable à ses yeux]. »

Réponses possibles:
« Encore cette vieille histoire? Je suis passée à autre chose. »
« Oui. » (Et tu changes de sujet).
« Que cherches-tu en remettant ça sur le tapis? » (Mise en lumière sur comportement toxique).

L’erreur est humaine, contrairement à ce que veulent nous faire croire les personnes toxiques. Personne n’est mort, tu n’as rien fait de grave, on va pas y passer l’année! 🤨

Sois comme le vent, intouchable! 🌬

Laisse couler toutes ses tentatives d’emprise, laisse-les passer autour de toi et finir dans le caniveau! 😉

Argumenter avec une personne toxique, c’est comme jouer aux échecs contre un pigeon.

Peu importe ton niveau, le pigeon va juste renverser toutes les pièces, chier sur le plateau et se pavaner fièrement comme s’il avait gagné.

Que faire par rapport à tes ami·e·s?

Rien de spécial. Si on te parle de cette maladresse, tu peux tout simplement dire que oui, tu en as commis une, et que tu as présenté des excuses, et que pour toi l’affaire s’arrête là.

Ça va être l’occasion d’observer les réactions de tout le monde, et de pouvoir savoir avec certitude qui sont des personnes « normales » ou des allié·e·s, et qui se délecte de colporter des ragots et de foutre un peu plus la merde.

Les vrai·e·s allié·e·s sont les personnes qui vont prendre parti pour toi. Les personnes « normales » sont celles qui vont éviter d’en rajouter, qui vont essayer d’aplanir les difficultés entre vous (et qui au passage vont probablement se faire pourrir aussi—ou se faire manipuler pour croire ce que Pimprenelle leur dit).

Tu vas aussi sans doute avoir affaire aux Flying Monkeys de Pimprenelle. Ce nom vient de Magicien d’Oz, ce sont les petits singes volants qui ont pour mission d’harceler une victime choisie (par la personne toxique). Ce ne sont pas toujours de mauvaises gens: ce sont des gens manipulés par la personne toxique, qui les a fourni de faux renseignements pour les monter contre toi, ou qui les envoie vers toi pour te soutirer des informations (afin de pouvoir te pourrir encore plus) ou « arranger les choses entre vous » (pour pouvoir t’attirer vers elle à nouveau, afin que tu sois à sa merci plus facilement). C’est pourquoi il est important, quand on le peut, d’éviter de garder des relations communes avec les personnes toxiques (surtout si elles ne prennent pas clairement parti pour toi).

Et les messages subliminaux?

Je te recommande de les ignorer. Il y a des options sur les réseaux sociaux pour ne pas voir ce qu’écrivent certaines personnes sans avoir à les bloquer (si tu ne veux pas choisir cette option), afin de retirer toute tentation de rentrer dans des conflits stériles avec cette personne toxique (car même si tu réponds avec bienveillance, honnêteté, elle va profiter de l’occasion pour te pourrir).

Rien de bon ne peut venir d’échanges à ce propos. On ne peut pas discuter avec les personnes toxiques, car elles ne jouent pas selon les « règles du jeu ».

Le meilleur moyen de gagner est de ne pas jouer. 😏

Et tu vas gagner, c’est sûr! Il ne peut en être autrement. 💖