[Courrier des Lectrices] Où V. souhaite quitter une personne toxique

Chère Nathalie,

J’ai souvent été l’objet de personnes toxiques, dont une personne de mon entourage familial. J’étais plus ou moins obligée de subir. Mais aujourd’hui je me rends compte que finalement ce sont des êtres de cette facture qui m’attirent surtout, alors que rien ne m’oblige à subir leurs volontés. Aussi, depuis plusieurs mois j’entretiens une relation très particulière avec une personne qui me quitte, me reprend, m’a littéralement harcelée pour me conquérir de manière presque effrayante.

Et maintenant, après avoir réussi à créé une sorte de dépendance affective, comprenant que je suis très vulnérable à beaucoup d’égards, elle apparaît, disparaît dans ma vie comme ça lui chante, ne se préoccupant que d’elle-même et ses problèmes. Elle est certes très malade, mais moi aussi. De toute façon, ça n’excuse rien.

Je voudrais donc la quitter mais comment faire sans ressentir ce sentiment de culpabilité qu’elle adore me faire ressentir? Elle aime savoir que je l’aime sincèrement uniquement pour se délecter de mépriser cet amour. J’en ai conscience. Mais elle m’a réellement vampirisée à la manière d’une drogue dure qui me tue lentement. J’aimerais donc tes conseils, et merci. 🙂

— V.

Chère V.,

On ne m’enlèvera pas de la tête que les personnes élevées par des individus toxiques sont des proies plus faciles pour d’autres énergumènes du même style tout au long de leur vie.

La bonne nouvelle, c’est que ce n’est pas une fatalité, et qu’à tout moment tu peux prendre la décision de changer de vie et de changer de relations! Attention: je ne dis pas que c’est simple… mais c’est possible!

Déterminer si cette personne est toxique

La situation est claire, et tu l’as dit toi-même: tu sais que cette personne est toxique. Alors certes, le savoir n’est pas toujours suffisant pour avoir le courage de la quitter.

Pourquoi? Parce qu’il y a eu de bons moments (notamment durant la période de séduction au début). Mais aussi parce que la personne toxique passe de victime à bourreau, de personne formidable à personne exécrable, et ce de manière cyclique et inattendue… et du coup, on ne sait plus quoi penser.

Comment cette personne qu’on aime si fort peut-elle être un ange et un démon tour à tour?
Est-il possible que ce soit nous qui soyons en tort? Coupable de leurs réactions? Trop dures?

Il est important de rester objective et de se baser sur des faits plutôt que des ressentis, pour pouvoir prendre la juste décision. C’est pour cela que la prise de notes peut être salvatrice dans ces cas-là: pour ne rien oublier, et faire un inventaire complet et précis de la situation et de ses agissements.

Quand c’est écrit noir sur blanc, plus possible de nier les faits. Ou alors, c’est qu’on se complait dans le déni, et que pour l’instant c’est plus confortable de rester plutôt que de prendre la décision de partir.

La vraie raison qui explique pourquoi on ne part pas

Okay, il peut y avoir plein de raisons matérielles pour lesquelles on ne part pas tout de suite. Et je suis une grande avocate du fait de ne pas partir sur un coup de tête, pour s’éviter plein de soucis légaux (surtout quand on est mariée, ou maman, ou qu’on a des biens en commun… mieux vaut s’assurer qu’on est dans la légalité, avec l’aide d’un conseil juridique).

Mais pour une personne qui n’est pas liée légalement? Quelle est la raison pour laquelle on subit la personne toxique et ses agissements? Quelle est la raison pour laquelle on ne l’envoie pas balader dès qu’on sent qu’elle est toxique?

Je vais peut-être m’avancer un peu (non), mais mon expérience me donne certaines certitudes. Généralement, quand on subit toutes ces horreurs, qu’on veut partir mais qu’on n’y arrive pas… c’est qu’on a un manque flagrant dans trois compétences:

  • l’amour-propre,
  • l’estime de soi,
  • la confiance en soi.

Les personnes toxiques se ruent sur les personnes qui se sacrifient, qui se font passer en dernier, qui ne sont pas persuadées de leur valeur… parce que ce sont des proies faciles.

Manipulation et culpabilisation

Tu n’es pas responsable du bonheur ou du malheur des autres. Tu ne peux pas (et ne dois pas essayer de) gérer leurs ressentis… et surtout quand c’est des personnes toxiques, qui profitent de ton empathie surdéveloppée pour te culpabiliser afin de mieux te manipuler.

Ça suffit de faire passer les autres avant toi! Et en particulier cette personne sadique qui aime jouer sur tes sentiments, souffler le chaud et le froid, afin de te rabaisser et de te faire souffrir.

Les personnes toxiques sont incapables d’amour, et ne vivent que pour contrôler les autres. Cette personne revient vers toi parce qu’elle sait qu’à chaque fois elle obtiendra une source narcissique de ta part. Il faut commencer à pratiquer la technique du caillou gris!

Surtout dans ton état, bichette!
Tu es malade. Ta santé et ton bien-être passent avant tout.

Les personnes toxiques se ruent sur les personnes qui se sacrifient, qui se font passer en dernier, qui ne sont pas persuadées de leur valeur… parce que ce sont des proies faciles.

Mais… pour aller plus loin… c’est quoi la solution?

Se trouver formidable…
Digne d’amour…
Savoir qu’on ne mérite que le meilleur…
Exiger le respect…
Être persuadée que vivre seule est mieux que de vivre mal accompagnée…

Tout ça, c’est un travail de tous les jours.

Tous les jours, tu dois te rappeler que tu es la personne la plus importante de ta vie, que tu ne dois pas vivre dans le sacrifice, que tout ce qui n’est pas à ton service n’a pas de place dans ton quotidien.

Tous les jours, tu dois te dire que pour être respectée il faut déjà savoir se respecter soi-même, et apprendre à poser des limites saines.

Tous les jours, tu dois être persuadée que tu mérites mieux, que tu vas avoir mieux, et te le prouver en mettant un point final à toute relation qui t’apporte de la peine sciemment.

V., ma Reine 👑 … Tu peux le faire!
Il te suffit de le décider.
Et d’y mettre tout ton coeur. ❤️

Quand on a une relation saine avec soi-même, on exige des relations saines de la part des autres. C’est peut-être quelque chose qui te semble insurmontable maintenant, mais promis, tu vas voir… À un moment donné, ça devient une seconde nature. 😊