[Courrier des Lectrices] OĂč Letty a peur de refaire confiance

ChĂšre Nathalie,

Comment faire pour rĂ©apprendre Ă  faire confiance? J’ai passĂ© plus de 18 ans avec un pervers narcissique, alcoolique et infidĂšle, atteint d’égo-besitĂ© morbide. J’ai gagnĂ© au loto ce jour lĂ ! Ou, plus honnĂȘtement, j’ai laissĂ© faire…

Comment on fait, aprĂšs? Je me mĂ©fie encore beaucoup des hommes, car je n’ai pas envie de recommencer le schĂ©ma. Aurais-tu un conseil? Une idĂ©e de dĂ©part? Merci de tes lumiĂšres, c’est rĂ©confortant. 😊

Letty

ChĂšre Letty,

J’ai justement fait un live 🔮 Ă  ce sujet. Tu peux dĂ©couvrir mes conseils dans le replay que je te publie ci-dessous, ou dans cet article: Hypervigilance et travail sur soi.

Bon visionnage! 😊

[Courrier des Lectrices] OĂč Pimprenelle fait son cirque

ChĂšre Nathalie,

Dans mon entourage, j’ai une amie (appelons-la Pimprenelle). J’ai des suspicions sur sa toxicitĂ©. En effet, je la vois pourrir tour Ă  tour chacune des relations dans le groupe d’amis. Chacun est Ă  son tour le mĂ©chant, ce n’est jamais sa faute, mais Pimprenelle fait partie de tous les conflits. Elle fait beaucoup de commĂ©rages, sur tout le monde, et dit des choses qui sont soit improuvables soit du domaine possible du mensonge.

J’ai cessĂ© de lui donner du « ma pauvre chĂ©rie » depuis quelques mois, et je vois plein de choses depuis.

Il y a quelques mois, Pimprenelle a mis fin des projets communs parce que ses projets perso ont changĂ©. Elle a Ă©tĂ© dĂ©sagrĂ©able et non reconnaissante du travail fourni par une autre amie et moi-mĂȘme dans ces projets. Elle a pourri mon fils de 10 ans en lui disant qu’il me manipulait alors que mon gamin Ă©tait en souffrance.

Pimprenelle vient de rentrer de voyage et, Ă  ma charge, j’ai commis une maladresse relationnelle Ă  son propos durant son absence. Elle est en train de me la jouer « tu es mĂ©chante ». Elle a lancĂ© une campagne de dĂ©nigrement dans le groupe d’amis, et ce qu’elle considĂšre comme des « messages subliminaux » sur les rĂ©seaux sociaux.

Aurais-tu des conseils Ă  me donner pour que je ne me fasse pas entraĂźner dans la spirale qu’elle semble mettre en place?

V.

ChĂšre V.,

La premiĂšre chose que je lis dans ton texte, c’est que tu n’es pas dupe. Bravo! C’est souvent difficile « d’oser » Ă©mettre un jugement clair, pĂ©tries comme nous sommes de doutes, de peurs, d’hĂ©sitations. C’est vraiment un des pas les plus importants dans notre Ă©volution, et une Ă©tape essentielle pour pouvoir vivre une vie heureuse et sereine.

Pourquoi? Parce qu’autant ne pas ĂȘtre dans le jugement d’autrui c’est important pour leur bien-ĂȘtre, ce qui est essentiel pour notre survie est de savoir dĂ©terminer sur ce qui est toxique pour nous!

Pourquoi le comportement de Pimprenelle a-t-il changé?

Avant, tu Ă©tais dans l’empathie et tu plaignais Pimprenelle, tu l’encourageais… Te connaissant, tu devais lui dire des choses gentilles, qui boostaient son ego. DĂ©jĂ , en arrĂȘtant de la « flatter » (ce n’Ă©tait pas ton but, mais c’est comme ça qu’elle le prenait), tu es devenue moins intĂ©ressante pour elle. Tu ne lui apportais plus la fameuse source narcissique dont les personnes toxiques raffolent.

Les Ă©changes entre personnes sont des transferts d’Ă©nergie, et pour avoir une relation amicale qui marche il faut que les Ă©changes d’Ă©nergie soient plus ou moins Ă©gaux.

Dans une relation toxique, la personne toxique vampirise l’Ă©nergie de l’autre et ne donne que peu d’Ă©nergie positive en retour—quand cette Ă©nergie n’est pas nĂ©gative. L’Ă©nergie positive qu’elle concĂšde n’est que pour t’encourager Ă  continuer Ă  donner l’Ă©nergie dont elle a besoin pour se sentir exister.

En cessant de lui donner de l’attention quand elle se plaint, tu as retirĂ© Ă  Pimprenelle une source narcissique. Pimprenelle a pris ça comme une attaque personnelle—elle n’attendait qu’une erreur de ta part pour te le faire payer. De lĂ , quand tu as commis la maladresse, elle n’avait plus de raison de rester amicale… vu qu’elle n’obtient plus de toi ce qu’elle souhaite.

Que faire par rapport Ă  Pimprenelle?

S’Ă©loigner tant que possible, vite, loin. Quoi qu’il en soit, ne pas donner prise ou entamer des discussions avec elle. Tu as prĂ©sentĂ© tes excuses platement pour ta maladresse, aprĂšs ça tu ne vas pas passer ton temps Ă  t’aplatir et t’excuser (ce que Pimprenelle cherche… et qui ne lui suffira de toute façon pas, mĂȘme si tu t’exĂ©cutais).

Si tu ne peux pas t’Ă©loigner, et qu’elle s’en plaint devant toi (Ă  d’autres ou en privĂ©), tu peux dĂ©vier la discussion, ou bien t’en tenir Ă  des phrases auxquelles on ne peut pas se raccrocher. Par exemple:

Pimprenelle:
« Tu as fait [telle maladresse impardonnable à ses yeux]. »

RĂ©ponses possibles:
« Encore cette vieille histoire? Je suis passée à autre chose. »
« Oui. » (Et tu changes de sujet).
« Que cherches-tu en remettant ça sur le tapis? » (Mise en lumiÚre sur comportement toxique).

L’erreur est humaine, contrairement Ă  ce que veulent nous faire croire les personnes toxiques. Personne n’est mort, tu n’as rien fait de grave, on va pas y passer l’annĂ©e! đŸ€š

Sois comme le vent, intouchable! 🌬

Laisse couler toutes ses tentatives d’emprise, laisse-les passer autour de toi et finir dans le caniveau! 😉

Argumenter avec une personne toxique, c’est comme jouer aux Ă©checs contre un pigeon.

Peu importe ton niveau, le pigeon va juste renverser toutes les piĂšces, chier sur le plateau et se pavaner fiĂšrement comme s’il avait gagnĂ©.

Que faire par rapport à tes ami·e·s?

Rien de spĂ©cial. Si on te parle de cette maladresse, tu peux tout simplement dire que oui, tu en as commis une, et que tu as prĂ©sentĂ© des excuses, et que pour toi l’affaire s’arrĂȘte lĂ .

Ça va ĂȘtre l’occasion d’observer les rĂ©actions de tout le monde, et de pouvoir savoir avec certitude qui sont des personnes « normales » ou des allié·e·s, et qui se dĂ©lecte de colporter des ragots et de foutre un peu plus la merde.

Les vrai·e·s allié·e·s sont les personnes qui vont prendre parti pour toi. Les personnes « normales » sont celles qui vont Ă©viter d’en rajouter, qui vont essayer d’aplanir les difficultĂ©s entre vous (et qui au passage vont probablement se faire pourrir aussi—ou se faire manipuler pour croire ce que Pimprenelle leur dit).

Tu vas aussi sans doute avoir affaire aux Flying Monkeys de Pimprenelle. Ce nom vient de Magicien d’Oz, ce sont les petits singes volants qui ont pour mission d’harceler une victime choisie (par la personne toxique). Ce ne sont pas toujours de mauvaises gens: ce sont des gens manipulĂ©s par la personne toxique, qui les a fourni de faux renseignements pour les monter contre toi, ou qui les envoie vers toi pour te soutirer des informations (afin de pouvoir te pourrir encore plus) ou « arranger les choses entre vous » (pour pouvoir t’attirer vers elle Ă  nouveau, afin que tu sois Ă  sa merci plus facilement). C’est pourquoi il est important, quand on le peut, d’Ă©viter de garder des relations communes avec les personnes toxiques (surtout si elles ne prennent pas clairement parti pour toi).

Et les messages subliminaux?

Je te recommande de les ignorer. Il y a des options sur les rĂ©seaux sociaux pour ne pas voir ce qu’Ă©crivent certaines personnes sans avoir Ă  les bloquer (si tu ne veux pas choisir cette option), afin de retirer toute tentation de rentrer dans des conflits stĂ©riles avec cette personne toxique (car mĂȘme si tu rĂ©ponds avec bienveillance, honnĂȘtetĂ©, elle va profiter de l’occasion pour te pourrir).

Rien de bon ne peut venir d’Ă©changes Ă  ce propos. On ne peut pas discuter avec les personnes toxiques, car elles ne jouent pas selon les « rĂšgles du jeu ».

Le meilleur moyen de gagner est de ne pas jouer. 😏

Et tu vas gagner, c’est sĂ»r! Il ne peut en ĂȘtre autrement. 💖

[Courrier des Lectrices] OĂč V. souhaite quitter une personne toxique

ChĂšre Nathalie,

J’ai souvent Ă©tĂ© l’objet de personnes toxiques, dont une personne de mon entourage familial. J’Ă©tais plus ou moins obligĂ©e de subir. Mais aujourd’hui je me rends compte que finalement ce sont des ĂȘtres de cette facture qui m’attirent surtout, alors que rien ne m’oblige Ă  subir leurs volontĂ©s. Aussi, depuis plusieurs mois j’entretiens une relation trĂšs particuliĂšre avec une personne qui me quitte, me reprend, m’a littĂ©ralement harcelĂ©e pour me conquĂ©rir de maniĂšre presque effrayante.

Et maintenant, aprĂšs avoir rĂ©ussi Ă  crĂ©Ă© une sorte de dĂ©pendance affective, comprenant que je suis trĂšs vulnĂ©rable Ă  beaucoup d’Ă©gards, elle apparaĂźt, disparaĂźt dans ma vie comme ça lui chante, ne se prĂ©occupant que d’elle-mĂȘme et ses problĂšmes. Elle est certes trĂšs malade, mais moi aussi. De toute façon, ça n’excuse rien.

Je voudrais donc la quitter mais comment faire sans ressentir ce sentiment de culpabilitĂ© qu’elle adore me faire ressentir? Elle aime savoir que je l’aime sincĂšrement uniquement pour se dĂ©lecter de mĂ©priser cet amour. J’en ai conscience. Mais elle m’a rĂ©ellement vampirisĂ©e Ă  la maniĂšre d’une drogue dure qui me tue lentement. J’aimerais donc tes conseils, et merci. 🙂

— V.

ChĂšre V.,

On ne m’enlĂšvera pas de la tĂȘte que les personnes Ă©levĂ©es par des individus toxiques sont des proies plus faciles pour d’autres Ă©nergumĂšnes du mĂȘme style tout au long de leur vie.

La bonne nouvelle, c’est que ce n’est pas une fatalitĂ©, et qu’Ă  tout moment tu peux prendre la dĂ©cision de changer de vie et de changer de relations! Attention: je ne dis pas que c’est simple… mais c’est possible!

DĂ©terminer si cette personne est toxique

La situation est claire, et tu l’as dit toi-mĂȘme: tu sais que cette personne est toxique. Alors certes, le savoir n’est pas toujours suffisant pour avoir le courage de la quitter.

Pourquoi? Parce qu’il y a eu de bons moments (notamment durant la pĂ©riode de sĂ©duction au dĂ©but). Mais aussi parce que la personne toxique passe de victime Ă  bourreau, de personne formidable Ă  personne exĂ©crable, et ce de maniĂšre cyclique et inattendue… et du coup, on ne sait plus quoi penser.

Comment cette personne qu’on aime si fort peut-elle ĂȘtre un ange et un dĂ©mon tour Ă  tour?
Est-il possible que ce soit nous qui soyons en tort? Coupable de leurs réactions? Trop dures?

Il est important de rester objective et de se baser sur des faits plutĂŽt que des ressentis, pour pouvoir prendre la juste dĂ©cision. C’est pour cela que la prise de notes peut ĂȘtre salvatrice dans ces cas-lĂ : pour ne rien oublier, et faire un inventaire complet et prĂ©cis de la situation et de ses agissements.

Quand c’est Ă©crit noir sur blanc, plus possible de nier les faits. Ou alors, c’est qu’on se complait dans le dĂ©ni, et que pour l’instant c’est plus confortable de rester plutĂŽt que de prendre la dĂ©cision de partir.

La vraie raison qui explique pourquoi on ne part pas

Okay, il peut y avoir plein de raisons matĂ©rielles pour lesquelles on ne part pas tout de suite. Et je suis une grande avocate du fait de ne pas partir sur un coup de tĂȘte, pour s’Ă©viter plein de soucis lĂ©gaux (surtout quand on est mariĂ©e, ou maman, ou qu’on a des biens en commun… mieux vaut s’assurer qu’on est dans la lĂ©galitĂ©, avec l’aide d’un conseil juridique).

Mais pour une personne qui n’est pas liĂ©e lĂ©galement? Quelle est la raison pour laquelle on subit la personne toxique et ses agissements? Quelle est la raison pour laquelle on ne l’envoie pas balader dĂšs qu’on sent qu’elle est toxique?

Je vais peut-ĂȘtre m’avancer un peu (non), mais mon expĂ©rience me donne certaines certitudes. GĂ©nĂ©ralement, quand on subit toutes ces horreurs, qu’on veut partir mais qu’on n’y arrive pas… c’est qu’on a un manque flagrant dans trois compĂ©tences:

  • l’amour-propre,
  • l’estime de soi,
  • la confiance en soi.

Les personnes toxiques se ruent sur les personnes qui se sacrifient, qui se font passer en dernier, qui ne sont pas persuadĂ©es de leur valeur… parce que ce sont des proies faciles.

Manipulation et culpabilisation

Tu n’es pas responsable du bonheur ou du malheur des autres. Tu ne peux pas (et ne dois pas essayer de) gĂ©rer leurs ressentis… et surtout quand c’est des personnes toxiques, qui profitent de ton empathie surdĂ©veloppĂ©e pour te culpabiliser afin de mieux te manipuler.

Ça suffit de faire passer les autres avant toi! Et en particulier cette personne sadique qui aime jouer sur tes sentiments, souffler le chaud et le froid, afin de te rabaisser et de te faire souffrir.

Les personnes toxiques sont incapables d’amour, et ne vivent que pour contrĂŽler les autres. Cette personne revient vers toi parce qu’elle sait qu’Ă  chaque fois elle obtiendra une source narcissique de ta part. Il faut commencer Ă  pratiquer la technique du caillou gris!

Surtout dans ton Ă©tat, bichette!
Tu es malade. Ta santĂ© et ton bien-ĂȘtre passent avant tout.

Les personnes toxiques se ruent sur les personnes qui se sacrifient, qui se font passer en dernier, qui ne sont pas persuadées de leur valeur
 parce que ce sont des proies faciles.

Mais… pour aller plus loin… c’est quoi la solution?

Se trouver formidable…
Digne d’amour…
Savoir qu’on ne mĂ©rite que le meilleur…
Exiger le respect…
Être persuadĂ©e que vivre seule est mieux que de vivre mal accompagnĂ©e…

Tout ça, c’est un travail de tous les jours.

Tous les jours, tu dois te rappeler que tu es la personne la plus importante de ta vie, que tu ne dois pas vivre dans le sacrifice, que tout ce qui n’est pas Ă  ton service n’a pas de place dans ton quotidien.

Tous les jours, tu dois te dire que pour ĂȘtre respectĂ©e il faut dĂ©jĂ  savoir se respecter soi-mĂȘme, et apprendre Ă  poser des limites saines.

Tous les jours, tu dois ĂȘtre persuadĂ©e que tu mĂ©rites mieux, que tu vas avoir mieux, et te le prouver en mettant un point final Ă  toute relation qui t’apporte de la peine sciemment.

V., ma Reine 👑 … Tu peux le faire!
Il te suffit de le décider.
Et d’y mettre tout ton coeur. ❀

Quand on a une relation saine avec soi-mĂȘme, on exige des relations saines de la part des autres. C’est peut-ĂȘtre quelque chose qui te semble insurmontable maintenant, mais promis, tu vas voir… À un moment donnĂ©, ça devient une seconde nature. 😊